• S'inscrire
  • Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

    Discussion: Installer son disque dur IDE (à L'aide des Images)

    1. #1
      schoolofmad
      Guest

      Par défaut Installer son disque dur IDE (à L'aide des Images)

      <CENTER>Installer son disque dur IDE </CENTER>

      Introduction


      Rectangulaire, moche et parfois très bruyant, le disque dur est pourtant un élément indispensable pour tous les PC. C’est en effet sur ce support que vous stockerez la plus grande partie de vos données, quelles soient importantes ou non. C’est donc sur le disque dur que se trouvera votre système d’exploitation, votre traitement de texte, ou encore vos jeux. Mais comme tous les autres éléments qui composent ce puzzle qu’est le Personal Computer (PC), il ne suffit pas de l’acheter pour en profiter, il faut aussi l’installer et le configurer. Et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

      Savoir à quoi ressemble un disque dur

      Alors comme ça, vous ne vous voulez pas payer 30 euros ou plus pour faire installer votre nouveau disque dur par un spécialiste ? On veut jouer au dur, et prouver à Madame que Monsieur est capable d’installer un disque ? Et bien vous êtes au bon endroit. En plus, vous verrez qu’installer un disque dur n’est pas quelque chose de difficile. Côté matériel, nul besoin de perceuse ou de marteau, un simple tournevis cruciforme suffira. Mais avant d’aller plus loin, voyons un peu à quoi ressemble un disque dur.

      <CENTER></CENTER>

      Comme vous pouvez le voir, cette petite chose n’a rien de bien particulier. Ce n’est pas beau, c’est tout dur, et ça coûte cher. Mais ici, ce n’est pas l’aspect esthétique ni l’aspect financier qui nous intéresse, mais plutôt l’arrière et les côtés de l’engin. Voyons d’abord les côtés :

      <CENTER> </CENTER>

      Sur la photo ci-dessus il y trois trous de fixations sur le côté du disque dur. Il y en a également trois de l’autre côté, et c’est eux qui vous permettront de monter le disque dur à l’intérieur de votre boîtier avec l’aide de quelques vis. Notez que l’espacement entre chacun des trous est normalisé, et qu’il sera donc identique sur tous les disques durs du marché. Nous allons maintenant analyser l’arrière de l’engin.

      <CENTER></CENTER>

      Vous pourrez constater que j’ai mis ici en évidence trois parties différentes à l’arrière du disque dur. Voyons voir à quoi elles correspondent.

      Connecteurs du disque dur


      Emplacement pour nappe


      C’est par ce connecteur que viendra se brancher le câble qui va permettre de faire transiter les données du disque au système. Le câble qui viendra se brancher sur ce connecteur se nomme nappe IDE (80 broches pour ne pas confondre avec les nappes pour lecteur de disquette), et il ne doit pas être placé n’importe comment ; mais rassurez-vous, sur la plupart des disques durs, se trouve un petit emplacement qui sert de guide à l’ergot (appelé détrompeur) situé sur le dessus de la nappe et qui empêche donc tout simplement celle-ci de se brancher à l’envers. Autre point à noter, la présence d’une bande rouge sur l’un des côté de la nappe. Cette bande est un autre détrompeur, et elle se place toujours du côté de l’alimentation !

      <CENTER></CENTER>

      Mode


      Cette partie est très importante puisque c’est elle qui va dire au système comment gérer le disque dur. On pourra donc mettre le disque dur en mode « Master », « Slave » ou « Single » pour « maître », « esclave » ou « seul ». Ici, aucun câble ne vient se connecter. On a juste un petit cavalier qui va en fait ponter deux des broches disponibles sur ce connecteur, et qui va donc commander au disque la façon de se comporter dans l’environnement du système ; nous vous expliquerons tout cela en détails plus tard ...


      Alimentation

      <CENTER></CENTER>
      C’est ici que vous allez brancher un câble provenant directement de l’alimentation du boîtier de votre ordinateur. C’est un câble trapézoïdal qui empêchera donc ici aussi un mauvais branchement. Seul problème que vous pouvez rencontrer éventuellement, c’est de ne pas avoir de cordon libre, mais là pas vraiment de soucis puisque les assembleurs vendent généralement des dédoubleurs qui viennent se greffer sur un câble existant pour pouvoir fournir une alimentation supplémentaire.

      Configurer son disque dur avant branchement

      Nous vous avions dit plus haut que le cavalier du connecteur « mode » permettait de configurer son disque dur. Cette configuration va tout simplement dépendre du nombre de disques durs et autres périphériques déjà présents dans votre boîtier. Sur les principales cartes mères, on ne trouve bien souvent que deux connecteurs IDE, et ces connecteurs acceptent jusqu’à deux périphériques, que ce soit disques durs, lecteurs CD/DVD, graveurs, ZIP, etc...., soit en tout la possibilité de brancher quatre périphériques IDE sur deux nappes. Si vous branchez par exemple deux disques durs sur une même nappe, il va falloir choisir un disque comme « maître » et un autre comme « esclave » (idem pour les autres périphériques), pour ne pas voir votre nouveau matériel entrer en conflit avec les autres présents. Je vais prendre comme exemple une configuration qui contient trois périphériques, soit un disque dur, un lecteur DVD et un graveur, auxquels vous allez rajouter votre nouveau disque dur. En règle générale, les disques durs se branchent sur le port IDE n°1, et les CD/DVD sur le port IDE n°2.

      Hypothèse A : 1 DD + 1 CD/DVD
      Avec un disque et un lecteur CD, si vous avez deux nappes, le mieux est de mettre le disque dur sur le connecteur IDE 1 en maître, et le CD ROM sur le connecteur IDE 2 en maître également. Si vous n’avez qu’une nappe, mettez le disque en maître et le lecteur CD en esclave sur l’IDE 1.

      Hypothèse B : 2 DD + 1 CD/DVD
      Dans le cas présent, il vous faut impérativement deux nappes. Mettez les deux disques dur sur l’IDE 1 en maître et esclave, et le CD sur l’IDE 2 en maître, ou alors mettez votre disque principal seul sur l’IDE 1 en maître, et le disque dur secondaire sur l’IDE 2 en maître avec le CD en esclave.

      Je n’ai cité ici que deux exemples et d’autres configurations existent, mais ce qu’il faut savoir, c’est que dans la mesure du possible (si on a moins de quatre unités à brancher) on évitera de mettre le lecteur CD sur la même nappe que le disque dur principal (celui sur lequel se trouve le système d’exploitation) qui lui, se situera toujours sur le connecteur IDE 1 en maître.



      Mise en place


      Maintenant que savez à quoi correspondent tous les connecteurs, nous allons pouvoir nous lancer dans la pratique. Première chose à faire, éteindre son PC ! ... Ensuite munissez-vous de tout ce qui sera nécessaire, à savoir un tournevis et la visserie, une nappe IDE et c’est tout ...

      Dans cet article, nous partons du principe que vous avez acheté un PC tout monté dans le commerce, et que vous souhaitez lui ajouter un disque.


      Suivez bien toutes les étapes :


      Séance repérage. Vous avez ouvert votre boîtier à l’aide de votre tournevis, il vous faut maintenant voir ce qu’il y a d’installé à l’intérieur. Si vous avez acheté votre PC tout monté dans le commerce, vous devriez retrouver un disque dur et un lecteur CD, et les deux devraient être montés sur la même nappe. Votre montage est différent ? Pas de panique, dès qu’il vous reste un des quatre emplacements prévus pour les unités IDE, vous pourrez brancher votre disque.

      <CENTER></CENTER>

      Que voulez faire ? Si votre nouveau disque vous servira uniquement pour le stockage de données, pas de problème, vous le mettez en maître sur l’IDE 2, et si vous voulez, vous déplacez le lecteur CD que vous mettrez en esclave sur l’IDE 2. Votre disque dur principal n’a donc pas changé, et il se trouve maintenant tout seul sur l’IDE 1.

      Votre nouveau disque sera votre disque dur principal et vous comptez donc y installer votre système d’exploitation ? Ok, dans ce cas là, débranchez la nappe qui se trouve sur l’IDE 1 et branchez là en IDE 2. Ensuite branchez votre nouvelle nappe en IDE 1, avec votre nouveau disque en maître. Vous vous retrouvez donc avec le nouveau disque seul en maître sur l’IDE 1.

      Bien sûr, en plus de ces branchements, il vous faut glisser votre nouveau disque dans l’emplacement prévu à cet effet dans votre boîtier, et il vous faut également l’alimenter avec le câble adéquat.

      Une fois votre disque dur fixé, vérifiez à nouveau les branchements et la configuration des cavaliers. Si vous avez deux unités en maître sur le même nappe, vous ne pourrez pas les exploiter ...

      Les branchements sont ok ? Et bien maintenant on lance le PC, et si tout va bien, à l’écran de démarrage vous aurez vos deux disques durs et votre lecteur CD reconnus comme sur la photo suivante :

      <CENTER></CENTER>

      Votre disque n’est pas reconnu alors que tous les branchements et la configuration sont ok ? Bon pas de panique, votre disque dur n’est pas forcément mort. Avant d’aller au SAV, il vous reste un dernier recourt.


      Direction SAV ... Si le tout fonctionne, vous refermez votre boîtier et on passe à la configuration.

      Détection dans le bios

      Si votre disque n’est pas reconnu après avoir été correctement configuré et branché, il se peut que le problème provienne du bios de votre carte mère. Si ça se trouve, pour accélérer le démarrage de votre PC, le bios, qui est au passage une application qui permet la gestion de l’ensemble des ressources matériel, à peut être été configuré de façon à ne pas détecter les unités IDE se trouvant sur le connecteur IDE 2 par exemple. Pour changer la configuration, il vous faut déjà entrer dans le bios, ce qui se fait généralement en cliquant lors du démarrage du PC sur la touche Suppr (DEL) ou F1. Une fois dans le bios, il faut se diriger dans le menu « Standard CMOS Features » :

      <CENTER></CENTER>

      Sur la photo de gauche vous avez le menu Standard CMOS Features où l’ont voit clairement les unités IDE déjà détectées. Si votre deuxième disque est placé sur l’IDE 2 en maître par exemple, il vous faudrait alors vous placer sur « IDE Secondary Master » et cliquer sur enter, ce qui aura pour but de vous donner un écran un peu semblable à la photo de droite. Ici, vous serrez dans la plupart des cas automatiquement placé sur l’option d’auto détection du disque et il vous suffira d’appuyer sur entrée pour lefaire être pris en compte par la machine. Une fois le disque reconnu, vous appuyez sur Echap pour revenir à l’écran précédent, puis encore une fois sur Echap pour revenir au menu principal du bios, et là vous quittez le bios sans oublier de sauveguarder (Save & Ext Setup).

      Si après tout ça votre disque ne fonctionne toujours pas, direction SAV ... Si le tout fonctionne, vous refermez votre boîtier et on passe à la configuration.

      Formatage et installation

      <CENTER></CENTER>

      Commençons par le premier cas. Votre nouveau disque n’est pas le disque principal. Ici, pas de problème vous vous dirigez dans l’explorateur Windows, et vous voyez apparaître le disque. Vous effectuez un clique droit dessus, vous cliquez sur formater. Vous aurez ainsi accès au menu ci-contre.

      Ici vous pourrez modifier le type de fichiers, le nom de volume et lancer le formatage. Personnellement je vous conseille de ne pas toucher au système de fichiers que vous laisserez en FAT32. Le nom de volume correspondra quant à lui au nom qu’aura le disque dur quand vous irez dans l’explorateur Windows par exemple. Une fois le nom entré, cliquez sur Démarrer pour lancer le formatage. Notez que si votre nouveau disque dur n’est pas neuf, et qu’il y a déjà des infos dessus, il vous suffira de cocher la case « formatage rapide ». Ceci aura pour effet de supprimer tous les fichiers se trouvant sur le disque, et le formatage sera aussi beaucoup plus rapide.

      Cas numéro 2, le nouveau disque est le disque principal. Il vous faudra donc installer votre système d’exploitation, et ce dernier ce trouve sur un CD bootable, c’est à dire sur un CD qui pourra faire démarrer l’ordinateur. Vous placez le CD dans son lecteur, vous lancez le PC, et là, que ce soit avec Windows XP/2K ou Windows 98/Me, le programme d’installation vous invitera à formater, et vous n’aurez qu’à suivre les instruction pour pouvoir y parvenir sans problème.

      Votre CD d’installation ne démarre pas ? Allez faire un petit tour sur le site www.BootDisk.com , vous trouverez sûrement de quoi vous faire une petite disquette de boot.

      Conclusion

      Ce petit guide n’était bien entendu pas destiné aux connaisseurs, mais aux débutants. Avant de vous lancer, n’oubliez pas que chez certains fabricants l’ouverture du boîtier à pour effet la rupture de la garantie du PC, alors si vous êtes dans ce cas de figure, réfléchissez bien ...
      <CENTER>
      -----------------------------------------------------------------------------------
      :KKDS By Sclofmad.skyblog.com :KKDS
      -----------------------------------------------------------------------------------</CENTER>

    2. #2
      younes_10
      Guest

      Par défaut reponse

      bonne explication

    Discussions similaires

    1. Réponses: 6
      Dernier message: 22/01/2009, 21h14
    2. Réponses: 4
      Dernier message: 30/10/2008, 17h52
    3. Nettoyage et optimisation de Windows XP
      By AZKRI in forum Forum Maintenance
      Réponses: 14
      Dernier message: 18/08/2006, 00h15

    Règles de messages

    • You may not post new threads
    • You may not post replies
    • You may not post attachments
    • You may not edit your posts
    •  

    Forum Ti9ni n'est responsable d'aucun accord commercial ou coopératif entre les membres
    Chaque personne assume la responsabilité de la direction de la vente, l'achat, l'accord et l'information de sa position
    Les commentaires publiés ne représentent pas l'opinion de Forum Ti9ni et nous n'en assumons aucune responsabilité (et l'auteur est responsable de la publication)